Règles de conduite en Union Européenne

Les pays membres de l’Union Européenne possèdent chacun leur propre code de la route. Néanmoins, en matière de signalisation, il existe peu de différences (signature de la convention de Vienne de 1968). Pour ce qui est de la sécurité routière, le projet de permis de conduire européen tente d’harmoniser les différents éléments de la sécurité routière.

Les documents essentiels pour conduire en dehors du territoire français
Le permis de conduire français est valable dans tous les pays membres de l’Union Européen. Ce document doit absolument être emporté avec votre carte grise. Le permis de conduire international n’est pas obligatoire mais peut être utile pour vous faire comprendre des autorités locales en cas de litige. La détention de la carte verte facilite les démarches de remboursement lorsqu’on a un accident. Se doter de son certificat d’assurance dans le cas où on emporte pas la carte verte. L’assurance automobile fournit automatiquement la couverture minimale (responsabilité civile).

 Les particularités communes avec la France
L’âge minimum pour conduire est fixé à 18 ans en Europe, à l’exception de l’Irlande et du Royaume-Uni (17 ans). L’âge pour louer une voiture varie entre 20 et 23 ans. Le port de ceinture de sécurité est obligatoire à bord de tous les véhicules. L’usage du téléphone portable est interdit dans l’ensemble des pays de l’Europe. En Espagne, Grèce et Irlande les kits mains libres sont également prohibés.

 Les disparités sur les limitations de vitesse
En agglomération la limitation est fixée à 50 km/h, à l’exception du Royaume-Uni (48 km/h), de la Pologne (60 km/h) la nuit et de la Slovaquie (60 km/h).
Sur les autoroutes, la vitesse est limitée à 130km/h en France, Italie ou Allemagne. Cette vitesse est de 120 km/h en Belgique, Portugal, Espagne ou les Pays-Bas. Au Royaume-Uni, elle est de 112 km/h.

Le taux légal d’alcool au volant
15 pays membres de l’UE dont la France ont adopté un seuil à 0.5g/l. Il existe quelques différences sur les 12 restants. L’Estonie ou la Roumanie imposent un taux zéro alors que le seuil légal atteint 0.8g/l au Royaume-Uni, en Irlande et au Malte.

Gestion des sinistres
Les contrats d’assurance couvrent généralement les déplacements en Union Européenne. En cas d’accident il faudra s’adresser au Bureau national d’assurances automobiles du pays visité. Le sinistre doit être déclaré auprès de l’assureur dans un délai compris entre 48 heures et 5 jours.

Chez Assurpeople, l'équipe de téléconseillers est à votre disposition pour vous donner de plus amples informations sur l'étendu de vos garanties et la gestion des sinistres en cas de sinistres.