530 motifs de contravention au volant

contravention-volant

Nous pouvons tous citer quelques motifs de contravention au volant (excès de vitesse, non-respect de l’arrêt au feu rouge, circulation en sens interdit…) mais surement pas énumérer les plus de 500 causes de pénalité qui existent en France.

Paru le 14 novembre, un ancien commissaire de police, Philippe Vénère révèle ainsi, dans le livre Le grand racket des automobilistes, qu’il y aurait 530 raisons différentes d’être verbalisé en conduisant.

Alors que certaines se révèlent de bon sens, d’autres peuvent s’avérer étranges voir complétement incongrues. L’occasion de revoir ou de découvrir les sanctions que vous pouvez encourir à bord de votre véhicule :

- Fumer : un conducteur qui fume au volant peut encourir une amende de 22 euros 
- Manger : un automobiliste qui mange en conduisant est passible d’une amende de 35 euros
- Téléphoner : en conduisant avec un téléphone portable à la main, vous risquez une amende forfaitaire de 135 euros, mais également d’un retrait de 3 points de votre permis de conduire.
- Fumée: attention à votre pot d’échappement. Si de la fumée trop noire en sort, vous pourriez payer une amende de 68 euros, à cause de la pollution que vous auriez émise.
- Vitesse : si vous conduisez avec une vitesse  insuffisante, vous risquez également de payer une amende de 35 euros. Dans certains cas, il est par exemple interdit de rouler à moins de 80 km/h sur les autoroutes.
- Alcool : si vous conduisez avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g / litre de sang, vous encourez une amende forfaitaire de 135 €, ainsi qu’une perte de points de permis de conduire (6 points) et d'une éventuelle suspension du permis d'une durée maximale de 3 ans.

En 2012, ce sont ainsi 39 millions d'amendes qui ont été distribuées en France pour un montant proche des 2 milliards d'euros. Une jolie somme, qui selon le ministère de l'Intérieur, serait destinée à l'entretien des infrastructures routières.