S'assurer rapidement et bien quand on n'a plus d'assurance

assurance-voiture-conducteur-resilie

Votre assurance auto est arrivée à son terme, ou vous avez été résilié(e) ? Aucune compagnie ne veut vous assurer ? L’assurance auto étant à la fois un droit et une obligation pour rouler, il vous faut pourtant souscrire un contrat rapidement. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour s’assurer rapidement quand on n’a plus d’assurance.

Pourquoi les assurances refusent de m’assurer ?

De nombreuses raisons justifient une résiliation d'assurance auto. Ce sont les mêmes raisons pour lesquelles les compagnies peuvent refuser de vous assurer. En effet, le motif de radiation est inscrit dans le fichier des résiliations automobiles de l'Agira pour une durée variable :

  • 5 ans, en cas de résiliation pour infractions graves, tentative de fraude ou encore fausse déclaration ;
  • 2 ans, si la radiation se justifie par un trop grand nombre de sinistres ;
  • indéterminée, si vous avez été résilié(e) pour non-paiement des primes : cette indication est supprimée de l'Agira à compter du paiement des sommes dues.

Les compagnies classiques consulteront l'Agira pour connaître vos antécédents. Au vu de votre profil à risque, de nombreux assureurs refuseront alors de vous couvrir. Selon votre situation, deux solutions s’offriront à vous pour trouver rapidement une nouvelle assurance : payer les primes que vous devez (s’il s’agit du motif de radiation), ou vous tourner vers un assureur spécialisé.

Auprès de quelle assurance est-il possible de m’assurer rapidement ?

Suite à la résiliation de votre assurance, aucune compagnie traditionnelle ne veut vous assurer ? Dans ce cas, la solution la plus rapide pour pouvoir rouler est de faire appel à une compagnie d'assurance spécialisée pour conducteurs malussés et résiliés, telle qu’Assurpeople.

En fonction de votre profil et de vos antécédents, l'assureur vous proposera un devis et une formule adaptés. Généralement, vous devrez vous acquitter d'un montant de cotisation important, correspondant au risque que vous représentez. Pour être assuré rapidement, il faut donc accepter de faire des concessions, éventuellement prendre une formule au tiers, et rouler plus prudemment que jamais pour éviter de payer une nouvelle franchise.

Aucune assurance ne veut m’assurer : quel recours ?

Dans de rares cas, il est possible que les assurances spécialisées dans les conducteurs à risques refusent également de vous couvrir. Face à une telle situation, il est préférable de ne pas attendre et de saisir rapidement le BCT (Bureau central de tarification).

Étant donné que chaque automobiliste doit au minimum être assuré en responsabilité civile pour pouvoir rouler, le BCT a été mis en place par les pouvoirs publics afin de faire respecter cette réglementation. Après avoir choisi la compagnie d’assurance de votre choix, cet organisme la forcera à vous couvrir. Le tarif appliqué tiendra compte de votre profil et des tarifs habituels de la compagnie en question. À noter cependant que vous ne serez assuré(e) qu'en responsabilité civile. En effet, l'assureur n'est en aucun cas forcé de vous proposer des garanties complémentaires. Notez cependant que, dans la mesure du possible, il est préférable de passer par une compagnie spécialisée, car la procédure auprès du BCT dure en moyenne deux mois.