Assurer un véhicule non assuré depuis longtemps

voiture-non-assure-depuis-longtemps

Il arrive parfois qu’un véhicule ne soit plus utilisé et qu’il « dorme » au garage pendant plusieurs mois pour de nombreux motifs (panne du véhicule, départ à l’étranger, hospitalisation, utilisation d’un véhicule professionnel etc.). Les propriétaires de véhicules immobilisés décident parfois de stopper leur assurance auto pensant qu’aucun sinistre ne peut survenir. Mais attention tout véhicule qu’il soit roulant ou non doit être assuré. Lorsqu’ils décident ensuite de réutiliser leur véhicule et de l’assurer à nouveau, ils se retrouvent souvent face à la difficulté suivante : retrouver un assureur qui veuille bien assurer un véhicule non assuré depuis longtemps à des prix raisonnables. Heureusement il existe des solutions : des assureurs qui proposent des formules adaptées à ce type de situation à des prix compétitifs et qui vous permettent de rouler assuré immédiatement.

Pourquoi est-il difficile d’assurer un véhicule non assuré depuis longtemps ?

Les automobilistes dans ce type de situation se posent souvent la même question : « pourquoi les assureurs refusent-ils d’assurer mon véhicule non assuré depuis longtemps ?».

Les assureurs sont frileux à l’idée d’assurer un véhicule non assuré depuis longtemps car il peut avoir été endommagé pendant cette période d’interruption d’assurance. Les dommages occasionnés sur le véhicule ne sont parfois pas déclarés à l’assureur. Par sécurité et pour limiter cette pratique frauduleuse, certains assureurs peuvent réclamer à la souscription de l'assurance auto le justificatif d'un contrôle technique volontaire du véhicule dans le cas où celui-ci n’a pas été assuré pendant un certain lapse de temps.

Quel est impact d’une interruption d’assurance sur votre profil d’assuré ?

Si votre nom ne figure pas sur un contrat d’assurance pendant plus de 24 mois, votre coefficient bonus-malus s’élèvera à 1,00. Ce qui équivaut au coefficient bonus-malus d’un conducteur qui n’a jamais été assuré.

Les assurances vous considéreront alors comme un conducteur sans antécédent et le montant de votre prime sera plus élevé que celui d’un conducteur sans interruption d’assurance.

Quelles solutions s’offrent à vous ?

Si pour de nombreux assureurs, assurer un véhicule après une interruption d’assurance n’est pas envisageable, sachez qu’il existe des compagnies, comme Assurpeople.com, qui proposent des formules adaptées à cette situation à un tarif abordable.

Assurpeople.com, en sa qualité de courtier, négocie avec de nombreuses compagnies d’assurance des formules pour assurer un véhicule non assuré depuis longtemps à des prix compétitifs.

Pour découvrir votre tarif, il vous suffit de remplir le formulaire de devis en ligne. C’est rapide et gratuit. Vous pouvez également réaliser un devis en contactant un conseiller au numéro qui s’affiche en haut du site web www.assurpeople.com.

Le Bureau Central de Tarification (BCT) en dernière solution

Si aucune assurance ne vous propose de formules, pas de panique ! Sachez que vous pouvez, en dernier recours, saisir le Bureau Central de Tarification. Il obligera la compagnie d’assurance de votre choix à vous assurer au montant qu’il aura défini.