Assurance jeune conducteur : Les astuces pour payer moins cher

jeunes-conducteurs-assurance-auto-comment-payer-moins-cher

Vous venez d’obtenir votre permis de conduire ? Bravo ! Désormais comme beaucoup de jeunes conducteurs, vous n’avez qu’une hâte : rouler dans votre nouvelle voiture et faire des projets de vacances entre amis ! Mais contrairement aux idées reçues, l’examen de conduite n’est pas le plus compliqué, il faut encore vous assurer.

Bien choisir sa première assurance auto est essentiel, surtout quand on connaît sa réputation de « contrat hors de prix ». Alors comment faire des économies quand on souscrit une assurance auto jeune conducteur ? Découvrez quelques astuces simples pour optimiser votre budget auto.

assurance-auto-jeune-conducteur-payer-moins-cher

Opter pour la conduite accompagnée

Depuis le 1er novembre 2014, il est possible de s’inscrire à la conduite accompagnée dès l’âge de 15 ans. Lors de cette formation, le jeune conducteur doit d’abord passer une formation initiale, au cours de laquelle il devra obtenir le code de la route et passer 20h de cours de conduite. Puis avant de se présenter à l’examen du permis de conduire, il devra parcourir au moins 3 000 kilomètres aux côtés de son accompagnateur.

On estime aujourd’hui qu’un tiers des jeunes conducteurs ont suivi la conduite accompagnée. Et en plus d’une expérience de conduite plus conséquente, ils bénéficient également de tarifs moins élevés en termes d’assurances auto. Dans l’évaluation de la prime d’assurance, les assureurs prennent effectivement en compte une plus grande pratique de la conduite, une meilleure confiance sur la route et une maîtrise du véhicule plus développée. C’est pourquoi, ils sont moins réticents à couvrir un jeune conducteur ayant suivi la conduite accompagnée, et appliquent généralement des réductions.

Bien choisir son premier véhicule

Après l’obtention du permis de conduire vient le choix de sa première voiture. Cette étape est primordiale dans l’évaluation de votre prime d’assurance auto. Et si certains se voient déjà au volant d’une voiture sportive, sachez que le montant des cotisations pour les « véhicules puissants » peut rapidement s’envoler.

Pour réduire les risques et donc les dépenses, les compagnies d’assurances n’hésitent pas à pratiquer des tarifs élevés concernant ce type de véhicule. D’ailleurs ces prix dissuasifs sont souvent mis en concurrence avec des tarifs plus abordables : ceux appliqués aux citadines dotées de moteurs plus modestes.

Pour optimiser encore un peu plus votre budget, les voitures d’occasion sont elles aussi une bonne alternative. En plus d’un coût d’achat relativement peu important, vous n’avez qu’à souscrire une simple assurance au tiers (formule minimum obligatoire). La valeur d’un véhicule baisse naturellement au fil des années, et en cas de sinistre l’indemnisation se limite à sa valeur marchande. Une formule tous risques serait donc inadaptée du fait d’une prime élevée, en contradiction avec une indemnisation réduite.

S’assurer en tant que « second conducteur »

Si toutefois vous ne disposez pas du budget nécessaire pour l’achat d’une voiture, il est tout à fait possible de s’inscrire en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto d’un de vos parents. Vous bénéficierez donc des garanties déjà souscrites, sans pour autant payer une surprime. Cependant, cela occasionnera certainement une légère augmentation des cotisations de vos parents afin de couvrir ce nouveau risque. Toutefois il faut savoir qu’un conducteur secondaire ne pourra pas avoir une utilisation quotidienne du véhicule, au risque de voir son comportement assimilé à de la fraude.

Comparer les compagnies d’assurances

Pour terminer, avant de souscrire un contrat d’assurance jeune conducteur, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Contrairement aux idées reçues, un contrat moins cher n’est pas synonyme de garanties moins performantes.

Avec des besoins équivalents, plusieurs compagnies d’assurances peuvent vous proposer des formules plus intéressantes en termes de ratio prestations-tarifs. C’est pourquoi, les comparateurs d’assurances en ligne vous aident désormais à faire le meilleur choix. Après avoir rempli un formulaire en seulement quelques clics, vous pouvez comparer rapidement un certain nombre de devis. Cet outil vous permet ainsi d’avoir une vision plus large du marché de l’assurance et des acteurs qui l’occupent.