Jeune conducteur : comment bien entretenir son véhicule

entretenir-son-vehicule

Lorsque l’on est jeune conducteur et que l’on fait l’acquisition de son propre véhicule, on est tout à la joie d’en profiter. Seulement voilà, on occulte, avec toute cette euphorie, la partie révision, frais à prévoir pour d’éventuelles réparations (inévitables) ou même les urgences de pannes ou d’accidents à gérer par exemple. En clair, tout ce qui concerne l’entretien de sa voiture (neuve ou d’occasion).

Voilà donc l’occasion d’éclairer les nouveaux conducteurs sur les responsabilités qu’entraîne un tel achat puisque, comme le veut d’adage, un homme averti en vaut deux.

Nos précautions et conseils pour faire entretenir son véhicule

L’entretien de votre véhicule, quel qu’il soit, constitue un indicateur fiable au bon fonctionnement et à la longévité de votre voiture et garantir votre sécurité. Cela passe par le carnet d’entretien. Être vigilant sur ce point devient en réalité une nécessité lorsque l’on sait que beaucoup perdent ce document pourtant capital.

Quelles questions poser au vendeur avant l'achat ?

Avant l’achat d’une voiture neuve, pensez à demander au vendeur quels sont les problèmes potentiels fréquents sur le modèle que vous avez choisi : il peut vous expliquer tout en détail, et même fournir des documents à montrer au mécanicien le cas échéant.

C’est un peu différent pour l’achat d’une voiture d’occasion : il faut se renseigner sur l’état de la voiture dans son ensemble, c’est-à-dire quels ont été les problèmes rencontrés auparavant, la date du dernier changement d’huile, les petites (ou grosses) réparations à prévoir si le véhicule présente déjà des faiblesses, etc.

Quand effectuer la révision ?

Ensuite, il vous faut savoir quand effectuer la révision : reportez-vous au carnet d’entretien fourni par le constructeur à l’acheteur. Ce carnet contient toutes les recommandations émises par le constructeur et la périodicité de chaque intervention préconisée. C’est un peu le « journal de vie » de votre véhicule et c’est pourquoi il est aussi important.

Pour conserver la garantie, cela dépendra en grande partie de la bonne réalisation de ces préconisations périodiques. En moyenne, vous devriez conduire votre voiture en garage tous 15 000 à 30 000 km. Conservez votre carnet dans votre boîte à gants par exemple et veillez à ce que votre garagiste indique correctement les dates, révisions effectuées et son cachet lors de l’entretien. En conservant le carnet d’entretien, vous vous assurez de la sécurité mais aussi de la valeur de votre véhicule lors d’une revente et indispensable si vous avez besoin de faire valoir la garantie constructeur. Sans ce dernier, l’acheteur dispose d’une belle marge de négociation du prix de vente donc prudence et n’oubliez pas de le demander lorsque vous êtes l’acquéreur!

Où effectuer l'entretien du véhicule ?

Dès que vous souhaitez vous rendre en garage, vérifiez que tous vos papiers sont à jour pour éviter toute confusion. L’entretien comprend souvent : un renouvellement de l’huile moteur, un contrôle de batterie, des phares et des freins. Dans tous les cas, il existe des réparateurs de confiance auxquels vous pouvez faire appel.

Bien évidemment votre conduite va impacter directement la durée de vie de votre véhicule dont seule la pratique vous fera prendre conscience de l’importance des éléments constituants de votre voiture.

Notre unique conseil : soyez attentifs et prenez soin de votre/vos véhicule(s) !