La voiture autonome va-t-elle bouleverser le monde de l’assurance auto ?

autoroute-voiture-autonome-assurance

Avec une commercialisation annoncée pour 2020, la voiture autonome devrait bouleverser de nombreux secteurs, y compris celui de l'assurance auto. Capable de rouler sans l'intervention d'un conducteur, ce type de véhicule remet totalement en question l'usage actuel des moyens de transport. Une question se pose donc : quels changements prévoir pour l’assurance auto avec l’arrivée de la voiture autonome ?

La voiture autonome, un véhicule prévu pour 2020
Sous l'impulsion de grands groupes, comme Tesla et Google notamment, la voiture autonome ne cesse d'être perfectionnée. Les constructeurs prédisent même qu'elle pourra être commercialisée à partir de 2020. Mais qu'est-ce qu'on entend par voiture autonome ? Dans son sens le plus général, il s'agit d'un véhicule pouvant se déplacer totalement seul, sans intervention humaine. Dirigées par un ordinateur de bord, ces voitures sont en mesure de se déplacer de façon totalement autonome. Ce qui semble être aujourd'hui digne d'un film de science-fiction pourrait cependant arriver plus vite qu'on le pense. En effet, plusieurs pays (principalement les États-Unis) ont déjà autorisé la circulation de voitures autonomes sur leur territoire. Cependant, la démocratisation de ce type de véhicule pourrait bouleverser de nombreux secteurs, dont celui de l’assurance auto.

Pourquoi la voiture autonome pourrait bouleverser l’assurance auto ?
Les chiffres parlent d'eux-mêmes : environ 90% des accidents de la route sont dus à une erreur humaine. La démocratisation de la voiture autonome, qui ne nécessite pas l'intervention du conducteur, pourrait donc changer la donne. Plusieurs études estiment même que le nombre d'accidents pourrait diminuer de 80% d'ici 2040. L’assurance auto permettant de protéger les conducteurs contre les erreurs humaines, que deviendrait-elle avec l’essor de la voiture autonome ? Une question que de nombreux assureurs commencent déjà à se poser afin de ne pas être pris de court. Savoir à qui revient la responsabilité juridique en cas d'accident est au cœur de la problématique. Car n’oublions pas, les machines et autres ordinateurs ne sont pas non plus infaillibles. Un accident mortel impliquant une voiture autonome Google l'a d'ailleurs démontré en 2016.

Les assureurs anticipent les changements de l’assurance auto induits par la voiture autonome
Quels changements apportera la voiture autonome en ce qui concerne l’assurance auto ? Bien qu'ils se penchent déjà sur la question, les assureurs sont confrontés pour le moment à de multiples questions informatiques et éthiques : que faire si la voiture est piratée ? Comment réagira une voiture autonome face à plusieurs dangers simultanés ? Est-ce le conducteur ou le constructeur qui est responsable en cas d'accident ? Autant de sujets à éclaircir avant de transformer l'assurance auto telle qu'on la connaît actuellement. Toutefois, plusieurs pistes sont déjà en réflexion. On parle d'ailleurs principalement de la "responsabilité sans faute". Dans le cas d'un accident impliquant deux voitures autonomes, les conducteurs seraient indemnisés à parts égales par leur assureur respectif. D'autres solutions consisteraient à confier directement la prise en charge de l'assurance aux constructeurs. Quoi qu’il en soit, la question de l’assurance auto pour les voitures autonomes reste ouverte pour le moment. Une question que se pose également à Assurpeople, le spécialiste de l’assurance auto pour conducteurs sinistrés et résiliés.